Imagerie Médicale

Secrétariat de radiologie – échographie  : 04 68 42 61 65

Secrétariat du scanner  : 04 68 42 61 70

Secrétariat de l’IRM  : 04 68 42 62 72

ouvert du lundi au vendredi de  : 08 h à 18 h

 

L’équipe médicale

Responsable d’unité : Dr Jean-Marc BENEJEAN

Dr Samira CHERMAT – Praticien Hospitalier

Dr Habiba JOMBART – Praticien Hospitalier

Dr Maurice JOMBART – Praticien Hospitalier

Dr Stefanella MEROLA – Praticien Hospitalier

Dr Tatiana SOLOVEI – Praticien Hospitalier

 

L’équipe soignante

Marie-Odile ROYER, cadre supérieur de santé

Laetitia LACROIX, faisant de fonction de cadre de santé

 

Composition du plateau technique

 

L’Imagerie Médicale est située au rez de chaussée de l’Etablissement, à proximité de l’entrée principale. Elle regroupe 5 secteurs d’activités répartis sur 3 zones géographiquement distinctes :

– Les Urgences : la radiologie d’urgence (traumatologie), est réalisée dans une salle équipée d’une table capteurs plans (mono-capteur), située au cœur du service des urgences. Cette salle fonctionne 24h/24, 365 jours sur 365.

Les locaux dédiés IRM, situés en face de l’entrée de la radiologie centrale. L’IRM fonctionne de 07h à 20h30, du lundi au vendredi. Une secrétaire assure l’accueil des patients, la prise de rendez-vous et la réalisation des comptes rendus d’examens de 09h00 à 17h00. En dehors de ces horaires, l’accueil des patients est assuré par les manipulateurs.

Afin de masquer le bruit répétitif de la machine, il sera proposé aux patients soit un casque diffusant de la musique, soit des bouchons d’oreilles à usage unique pour que l’examen soit réalisé dans des conditions agréables.

Il vous sera demandé également de compléter un questionnaire spécifique à l’IRM qui permettra d’apporter des informations complémentaires sur votre prise en charge lors de l’examen.

La radiologie centrale qui regroupe 5 types d’activité :

– L’échographie, avec 2 salles, abdo-pelvis, thyroïde, muscle et tendon, ostéo-articulaire, pédiatrie, ponction-biopsie…4. Le pano dentaire,

– Le scanner examen de base et arthroscanner, colo scanner, entéroscanner, angioscanner, ponction-biopsie, drainage, infiltration)

– La sénologie avec les mammographies « classiques », de dépistage,

– La radiologie conventionnelle, comprenant 2 salles, les examens ostéo-articulaires et uro-digestifs avec et sans produits de contraste, pose de Piccline…

 

Quelques chiffres….

L’imagerie médicale du Centre Hospitalier de Narbonne c’est :

– Plus de 12000 scanners par an,

– Plus de 7000 IRM par an,

– Plus de 32000 radios par an,

– Plus de 6000 échographies par an,

– Plus de 150 appels téléphoniques par jour au secrétariat.

 

Au vu du nombre important d’appel téléphonique, les secrétaires, malgré tous leurs efforts, essaient de répondre au mieux à la demande. Nous vous sommes donc reconnaissants pour votre patience.

L’équipe médicale composée de 6 radiologues, les  21 manipulateurs en électroradiologie et les 6 secrétaires de l’Imagerie Médicale vous accueillent du lundi au vendredi dans un souci de bienveillance tout en répondant à vos attentes.

 

Pour votre information :

Les examens « en pratique »

(rédigé et mis à jour le 05/09/2011 par la société Française de Radiologie)

Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté de l’accepter ou de le refuser.

Le médecin radiologue est qualifié pour juger de l’utilité de cet examen pour répondre au problème diagnostique que se pose votre médecin. Toutefois, il se peut que cet examen ne donne pas toutes les réponses.

Il est très important que vous répondiez bien aux questions qui vous seront éventuellement posées sur votre état de santé ainsi que sur les médicaments que vous prenez (liste écrite des médicaments). Certains traitements doivent en effet être modifiés ou interrompus pour certains examens d’imagerie.

Il est impératif de vous munir obligatoirement d’une prescription médicale signée, de votre carte vitale, de vos anciens examens pour une comparaison, et surtout de respecter les recommandations qui vous sont faites.

 

Les examens qui utilisent les rayons X : la radiographie et le scanner

En matière d’irradiation des patients, aucun risque n’a pu être démontré chez les patients compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée. A titre d’exemple, un cliché simple correspond en moyenne à l’exposition moyenne naturelle (soleil) subie lors d’un voyage de 4 heures en avion.

Toutefois, pour les femmes enceintes, des précautions doivent être prises systématiquement : c’est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas.

Les examens qui n’utilisent pas les rayons X : l’IRM et l’échographie

Ce sont des examens non irradiants qui utilisent soit les propriétés des champs magnétiques pour l’IRM, soit les propriétés des ultrasons pour l’échographie.
Pour les intensités utilisées par ces deux techniques, i l n’a jamais été décrit de conséquence particulière pour l’homme.

 

Le scanner

(Rédigé et Mis à jour le 16/05/2012 par SFR)

De quoi s’agit-il ?

Cet appareil permet de faire des images en coupe du corps humain. Les renseignements apportés par cet examen sont très souvent déterminants pour porter un diagnostic précis.

Le scanner utilise des rayons X. En matière d’irradiation des patients, rien n’a pu être démontré dans ce domaine compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée.

Toutefois, des précautions concernant les femmes enceintes doivent être prises systématiquement. C’est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas.

Le déroulement de l’examen :

Vous serez allongé sur un lit qui se déplace dans un large anneau, le plus souvent sur le dos et seul dans la salle d’examen ; nous pourrons communiquer avec vous grâce à un micro.

L’équipe se trouve tout près de vous, derrière une vitre. Elle vous voit et vous entend, pendant tout l’examen. Si cela était nécessaire, elle peut intervenir à tout instant.

Selon la zone étudiée, vos bras seront le long du corps ou derrière la tête. L’examen est généralement rapide. Votre coopération est importante : vous devez essayer de rester immobile ; dans certains cas, nous vous dirons, à l’aide du micro, quand arrêter de respirer pour quelques secondes.
Vous resterez en moyenne 15 minutes dans la salle du scanner.

Certains examens nécessitent, selon les cas, une injection intraveineuse, le plus souvent au pli du coude, de boire une boisson ou d’avoir un lavement.

A noter que d’autres examens utilisent le scanner : le Pet Scanner qui est un examen de médecine nucléaire avec injection de produit radio-actif.

 

L’IRM

(Rédigé et Mis à jour le 05/09/2011 par SFR)

De quoi s’agit-il ?

IRM veut dire Imagerie par Résonance Magnétique.
Le mot magnétique indique que l’appareil comporte un gros aimant ; le mot résonance indique que l’on va utiliser des ondes de radiofréquence, comme celles des téléphones portables pour faire vibrer les nombreux noyaux d’hydrogène composant les tissus de votre corps, et fabriquer ainsi des images.

Le déroulement de l’examen :

À votre arrivée, on vous posera, comme lors de la prise du rendez-vous, plusieurs questions.

Vous devez signaler que vous n’avez ni pile cardiaque (pacemaker), ni valve cardiaque, ni d’élément contenant du fer près des yeux ou dans la tête.

Pour permettre d’obtenir des images de bonne qualité, on vous indiquera les vêtements que vous devrez enlever. Vous ne garderez aucun bouton, agrafe, barrette de cheveux ou fermeture éclair métallique. Vous laisserez au vestiaire, dans un casier, vos bijoux, montre, clefs, porte-monnaie, cartes à bande magnétique (carte de crédit, de transport..) et votre téléphone portable.

Vous entrerez dans une salle qui sera fermée pendant l’examen. Vous serez allongé sur un lit qui se déplace dans une sorte de tunnel pour la plupart des appareils, le plus souvent sur le dos et seul dans la salle d’examen ; nous communiquerons avec vous grâce à un micro.

Dans tous les cas, l’équipe se trouve tout près de vous, derrière une vitre. Elle vous voit et vous entend, pendant tout l’examen. Si vous voulez nous appeler, vous pourrez utiliser une sonnette que l’on placera dans votre main. Si cela est nécessaire, on peut à tout moment intervenir ou interrompre l’examen.
Vous resterez en moyenne 15 à 30 minutes dans la salle d’examen. Votre coopération est importante : vous devez essayer de rester parfaitement immobile ; dans certains cas, nous vous dirons, à l’aide du micro, quand arrêter de respirer pour quelques secondes.

A cet instant précis, vous entendrez un bruit répétitif, comme celui d’un moteur de bateau ou d’un tam-tam, pendant ce qu’on appelle une séquence.

Certains examens nécessitent une injection intraveineuse, le plus souvent au pli du coude.

                                                                                                

L’examen n’est pas douloureux, mais il est souvent un peu long et le bruit peut être désagréable. Nous proposons à nos patients soit un casque diffusant de la musique, soit des bouchons d’oreilles à usage unique pour que l’examen soit réalisé dans des conditions agréables. 

Un sentiment de malaise par crainte d’être enfermé (claustrophobie) est un problème courant que nous connaissons bien. Souvent on peut le réduire par des moyens simples, sans aucun traitement. Si, par exemple, vous êtes mal à l’aise dans un ascenseur, parlez-en tout de suite au personnel d’accueil, afin que l’on vous prenne particulièrement en charge.