La formation en soins infirmiers

«  Devenir infirmier c’est s’engager et vouloir prendre soin des autres. C’est vouloir exercer une profession technique, avec des gestes minutieux et d’indéniables qualités relationnelles et humaines au sein d’une équipe pluridisciplinaire, en proche collaboration avec les médecins et les aides-soignants. »

 

Objectif de la formation en soins infirmiers

Le référentiel de formation des infirmiers a pour objet de professionnaliser le parcours de l’étudiant, lequel construit progressivement les éléments de sa compétence à travers l’acquisition de savoirs et savoir-faire, attitudes et comportements.
L’étudiant est amené à devenir un praticien autonome, responsable et réflexif c’est-à-dire un professionnel capable d’analyser toute situation de santé, de prendre des décisions dans les limites de son rôle et de mener des interventions seul et en équipe pluriprofessionnelle.

L’étudiant développe des ressources en savoirs théoriques et méthodologiques, en habiletés gestuelles et en capacités relationnelles.

Il apprend à « reconnaître ses émotions » et construit « une éthique professionnelle ».

(Arrêté du 31 juillet 2009 modifié relatif au diplôme d’Etat d’infirmier – Annexe 3 : le référentiel de formation)

Article L.4311-1 – (modifié par la loi n°2016-41 du 26/01/16 – art. 134) Est considéré comme exerçant la profession d’infirmière ou d’infirmier toute personne qui donne habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical, ou en application du rôle propre qui lui est dévolu.
L’infirmière ou l’infirmier participe à différentes actions, notamment en matière de prévention, d’éducation de la santé et de formation d’encadrement.
L’infirmière ou l’infirmier peut effectuer certaines vaccinations, sans prescription médicale, dont la liste, les modalités et les conditions de réalisation sont fixées par décret au Conseil d’Etat, pris après avis du Haut conseil de la santé publique.

Article R.4311-1 – L’exercice de la profession d’infirmier ou d’infirmière comporte l’analyse, l’organisation, la réalisation des soins infirmiers et leur évaluation, la contribution au recueil des données cliniques et épidémiologiques et la participation à des actions de prévention, de dépistage, de formation et d’éducation à la santé.
Dans l’ensemble de ces activités, les infirmiers et infirmières sont soumis au respect des règles professionnelles et notamment du secret professionnel.
Ils exercent leur activité en relation avec les autres professionnels du secteur de la santé, du secteur social et médico-social et du secteur éducatif.